Quelques jeunes intéressants ont changé d’adresse

 Crédit photo : reddit.com

La date limite des transactions fut d’un ennui mortel, mais cela n’a pas empêché quelques directeurs généraux d’échanger certains jeunes joueurs misant encore sur un potentiel intéressant et qui pourraient avoir un impact important sur l’issue de leur transaction respective.

Par chance, les directeurs généraux ont, de manière générale, limité les folles dépenses en frais de choix ou d’espoirs de qualité. Malgré tout, il apparait évident que certains de ceux-ci se frottent les mains.

  • Ottawa cède Jonathan Dahlén à Vancouver en retour d’Alexandre Burrows

Les Sénateurs ont les dents longues et leur grand manitou, Pierre Dorion, a décidé d’arracher l’attaquant le Québécois Alexandre Burrows aux Canucks en acceptant de laisser aller Jonathan Dahlén. À première vue, Ottawa risque fort bien de regretter cette transaction. Dans un premier temps, Burrows, 35 ans, semble usé par le poids des années. Il n’est tout simplement plus le même offensivement et sa fougue a perdu de son éclat. De son côté, Dahlén, 19 ans, démontre une belle courbe de progression. Fougueux, dédié, créatif et bon marqueur, le fils d’Ulf semble avoir les prérequis nécessaires pour un jour se tailler une place sur une seconde unité. Désormais à Vancouver, il devient l’un des beaux atouts de leur reconstruction.

  • Columbus cède Dillon Heatherington à Dallas en retour de Lauri Korpikoski

En regardant le tout froidement, transiger un espoir comme Heatherington pour un joueur plutôt commun comme Korpikoski ne semble pas la meilleure idée. Cependant, les Blue Jackets misent déjà sur Seth Jones, Zachary Werenski, Ryan Murray et David Savard comme jeunes arrières au sein de leur brigade dans la LNH. C’est donc pour cette raison que Jarmo Kekalainen a accepté de se départir de son imposant défenseur, lui qui ne sera vraisemblablement jamais plus qu’un arrière à caractère défensif. Ainsi, Columbus ajoute un joueur de profondeur pour sa quatrième unité sans trop faire mal à son avenir défensif.

  • Ottawa cède Curtis Lazar et Mike Kotska à Calgary en retour de Jyrki Jokipakka et un 2e choix

En 2013, Lazar, 22 ans, s’était avéré le tout premier choix de l’organisation ontarienne. Finalement, après seulement 3 saisons passées là-bas, Ottawa a décidé d’abandonner le projet Lazar en l’envoyant dans l’ouest-canadien avec les Flames. Si l’attaquant natif de Salmon Arm n’a rien cassé dans la LNH jusqu’ici, il faut dire qu’il n’a pas vraiment été placé dans les situations gagnantes pour se faire valoir. Capitaine de la dernière édition championne du Canada au Championnat mondial junior (9 points en 7 parties), le produit des Oil Kings d’Edmonton a beaucoup plus de qualités que ce qu’il a démontré. C’est un attaquant pouvant jouer au centre ou à l’aile qui présente un jeu complet, un patinage intéressant et des aptitudes offensives supérieures à ce que ses statistiques indiquent. S’il est bien utilisé par Glen Gulutzan, les Flames pourraient bien avoir réalisé un coup fumant.

  • San Jose cède Nikolai Goldobin et un choix de 4e tour conditionnel à Vancouver en retour de Jannick Hansen

Encore une fois, les Canucks de Vancouver pourraient bien avoir la main heureuse dans cette autre transaction. De prime abord, il faut concéder que Jannick Hansen est loin d’être un vilain hockeyeur et qu’il a encore de bonnes années dans le réservoir. C’est toutefois le prix payé par San Jose qui pourrait poser problème. Choix de premier tour en 2014 (27e au total), Goldobin est un ailier gauche russe au talent offensif prononcé. À sa première saison dans la AHL, il a amassé 44 points en 61 parties tandis que cette saison, en plus d’avoir joué 2 matchs dans la LNH, il compte 41 en 46 parties. C’est donc un patineur très dangereux en raison de son tir vif et de sa grande créativité. Toutefois, son mauvais rendement défensif et son jeu physique faible ont certainement contribué à son départ. Goldobin devrait s’implanter dans la LNH et y être plus productif que Hansen ne le sera. Excellent pari des Canucks.

  • Los Angeles cède Peter Budaj, Erik Cernak et un choix de 7e ronde en retour de Ben Bishop et d’un 5e choix

Son contrat venant à échéance à la fin de la présente campagne et avec la menace du repêchage d’expansion, Steve Yzerman a préféré échanger son cerbère format géant immédiatement au lieu de le perdre pour rien en juin ou en juillet. De son côté, Los Angeles craint que Jonathan Quick ne soit pas remis à 100 % de ses capacités et c’est pourquoi Dean Lombardi a accepté d’échanger son espoir Erik Cernak notamment. Le défenseur slovaque, repêché en 2e ronde de l’encan 2015, est reconnu pour son jeu défensif très efficace et sa force physique, mais également pour sa faible production offensive. De cette manière, Tampa évite de perdre Bishop pour rien et Los Angeles ne donne pas trop pour solidifier sa position devant les buts advenant une défaillance de Quick.

À la lumière de ces transactions, il est possible de dire que les Sénateurs ont effectué des transactions périlleuses tandis que les Canucks pourraient bien se faire accuser de vols.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *