Banque d’espoirs des équipes de la LNH

Crédit photo : nhl.com

 

Vous vous demandez ce à quoi ressemblent les meilleurs espoirs des équipes de la LNH? Ne cherchez plus! Tout est espoir vous présente les 5 meilleurs espoirs de chaque organisation du circuit Bettman.

Avant d’aller plus loin, il est important de mentionner ce qui est entendu par rapport à espoir. Pour les besoins de cet article, seulement les joueurs ayant joué moins de 9 matchs dans la LNH sont admissibles. De ce fait, des joueurs comme Connor McDavid, Auston Matthews, Jesse Puljujarvi ou encore Michael McCarron ne sont pas admissibles puisqu’ils ont joué plus de 9 parties dans la LNH.

Ducks d’Anaheim

#1 : Sam Steel, C, 5’11’’, 177 lbs, Pats de Regina, 30e choix 2016

#2 : Jacob Larsson, D, 6’2’’, 192 lbs, HC Frölunda, 27e choix 2015

#3 : Max Jones, AG, 6’3’’, 203 lbs, Knights de London, 24e choix 2016

#3 : Marcus Pettersson, D, 6’4’’, 168 lbs, Skellefteå AIK, 38e choix 2014

#4 : Troy Terry, C, 5’11’’, 161 lbs, Pioneers de l’Université de Denver, 148e choix 2015

#5 : Julius Nattinen, C, 6’2’’, 192 lbs, Spitfires de Windsor, 59e choix 2015

Même si les Ducks repêchent loin en première ronde, leurs dépisteurs font un boulot colossal construire le futur. Le splendide Sam Steel, qui connait une saison hallucinante avec plus de 120 points, est certainement le premier de classe. Par la suite, le fiable défenseur suédois Jacob Larsson est un autre candidat très intéressant. Probablement un futur défenseur numéro 2 en compagnie de Hampus Lindholm, de Shea Theodore ou encore de l’offensif Brandon Montour. Puis, en plus de Steel en attaque, quelques bons éléments seront à observer, à commencer par l’imposant Nick Ritchie, qui fait tranquillement sa niche avec le grand club, Max Jones, Julius Nattinen ou encore Troy Terry.

Coyotes de l’Arizona

#1 : Clayton Keller, C, 5’10’’, 168 lbs, Boston University, 7e choix 2016

#2 : Dylan Strome, C, 6’3’’, 198 lbs, Otters d’Erie, 3e choix 2015

#3 : Christian Fischer, AD, 6’2’’, 212 lbs, Roadrunners de Tucson, 32e choix 2015

#4 : Nick Merkley, AD, 5’11’, 192 lbs, Rocket de Kelowna, 30e choix 2015

#5 : Adin Hill, G, 6’4’’, 198 lbs, Coyotes de l’Arizona (lors de l’écriture), 76e choix 2015

Max Domi, Clayton Keller, Dylan Strome, Lawson Crouse, Christian Dvorak, Christian Fischer, Brendan Perlini, Anthony Duclair, Laurent Dauphin… décidément, la relève en attaque est bien assurée du côté des Coyotes. Dans les buts, Louis Domingue commence de plus en plus à être un régulier au sein de l’échiquier de l’Arizona tandis qu’Adin Hill est prometteur. La défensive n’est pas en reste alors que Jakob Chychrun fait de plus en plus regretter certaines équipes de ne pas l’avoir sélectionné au dernier repêchage. En plus de l’Ontarien, Anthony DeAngelo vient compléter un beau top 3 avec le (déjà) vétéran Oliver Ekman-Larsson qui a encore beaucoup de bonnes années devant lui. Ne reste plus que le groupe se développe et les Coyotes auront une belle formation.

Bruins de Boston

#1 : Charlie McAvoy, D, 6’1’’, 212 lbs, Boston University, 14e choix 2016

#2 : Jake DeBrusk, AG, 6’0’’, 183 lbs, Bruins de Providence, 14e choix 2015

#3 : Jakub Zboril, D, 6’0’’, 201 lbs, Sea Dogs de Saint John, 13e choix 2015

#4 : Jérémy Lauzon, D, 6’3’’, 205 lbs, Huskies de Rouyn-Noranda, 52e choix 2015

#5 : Zach Senyshyn, AD, 6’3’’, 194 lbs, Greyhounds de Sault Ste. Marie, 15e choix 2015

Bien que les performances du grand club ne soient pas exceptionnelles, les derniers repêchages des Bruins laissent présager un avenir intéressant. En effet, en plus des talentueux David Pastrnak (ailier droit) et Brandon Carlo (défenseur) qui sont déjà à Boston, de talentueux espoirs pointent le bout de leur nez. La principale force de cette relève sera principalement à la défensive avec des joueurs comme Carlo, McAvoy, Zboril, Lauzon et Ryan Lindgren. De quoi former un très beau corps défensif. À l’attaque, il y a également une belle profondeur avec des joueurs comme Pastrnak, DeBrusk, Senyshyn, Jakob Forsbacka-Karlsson, Trent Frederic et Ryan Donato. Ne manque plus que Malcolm Subban se développe enfin devant les buts.

Sabres de Buffalo

#1 : Alexander Nylander, AD, 6’1’’, 181 lbs, Americans de Rochester, 8e choix 2016

#2 : Brendan Guhle, D, 6’3’’, 192 lbs, Cougars de Prince George, 51e choix 2015

#3 : Rasmus Asplund, C, 5’11’’, 183 lbs, Färjestad BK, 33e choix 2016

#4 : Eric Cornel, C, 6’2’’, 192 lbs, Americans de Rochester, 44e choix 2014

#5 : Cliff Pu, AD, 6’2’’, 192 lbs, Knights de London, 69e choix 2016

La plupart des futurs joueurs clés de cette équipe sont déjà dans la LNH, soit Jack Eichel, Sam Reinhart et Rasmus Ristolainen. De cette manière, la relève dans les rangs inférieurs n’est pas très riche. Par chance, il y a la perle rare qu’est Alexander Nylander. Celui-ci a certainement le potentiel de devenir une vedette dans la LNH aux côtés d’Eichel. Derrière celui, des patineurs comme Asplund, Cornel, Pu, Justin Bailey, Hudson Fasching, Brett Murray et Nicholas Baptiste sont les autres mentions honorables de cette relève. À la défense, Brendan Guhle (3 matchs dans la LNH), Will Borgen et Casey Fitzgerald sont ceux qui viendront épauler Ristolainen à l’avenir. Finalement, Linus Ullmark, qui compte de l’expérience dans le circuit Bettman, a un potentiel bien intéressant.

Flames de Calgary

#1: Oliver Kylington, D, 6’0’’, 183 lbs, Heat de Stockton, 60e choix 2015

#2: Jon Gillies, G, 6’6’’, 223 lbs, Heat de Sotckton, 75e choix 2012

#3: Rasmus Andersson, D, 6’1’’, 214 lbs, Heat de Stockton, 53e choix 2015

#4: Hunter Shinkaruk, AG, 5’10’’, 181 lbs, Heat de Stockton, 24e choix 2013 (Canucks)

#5: Morgan Klimchuk, AG, 6’0’’, 185 lbs, Heat de Stockton, 28e choix 2013

Un peu comme les Sabres de Buffalo, les meilleurs espoirs de la concession sont déjà établis dans la LNH (Tkachuk, Gaudreau, Bennett, Monahan). Par chance, il y a de beaux espoirs un peu partout dans le système. À l’attaque, des gars comme Morgan Klimchuk, Hunter Shinkaruk, Andrew Mangiapane, Émile Poirier, Hunter Smith et Dillon Dubé ont tous un potentiel très intéressant pour donner une belle profondeur aux Flames. Par la suite, chez les défenseurs, les excellents Suédois Oliver Kylington et Rasmus Andersson sont de beaux bijoux. Adam Fox et Brandon Hickey sont d’autres espoirs intéressants chez les arrières. Finalement, le géant Jon Gillies, l’Américain Tyler Parsons et l’ancien de la LHJMQ Mason MacDonald pourraient devenir des options intéressantes dans les prochaines années. C’est une position de force de Calgary.

Hurricanes de la Caroline

#1 : Jake Bean, D, 6’1’’, 172 lbs, Hitmens de Calgary, 13e choix 2016

#2 : Haydn Fleury, D, 6’3’’, 220 lbs, Checkers de Charlotte, 7e choix 2014

#3 : Julien Gauthier, AD, 6’4’’, 225 lbs, Sea Dogs de Saint John, 21e choix 2016

#4 : Alex Nedeljkovic, G, 6’0’’, 198 lbs, Checkers de Charlotte, 37e choix 2014

#5 : Lucas Wallmark, C, 6’0’’, 176 lbs, Checkers de Charlotte, 97e choix 2014

Sans tambour ni trompette, les Hurricanes constituent un groupe de jeunes patineurs plutôt intrigants au fil de leurs derniers repêchages. Le tout s’est amorcé en 2013 avec Elias Lindholm, en 2014 avec Haydn Fleury en 2015 avec Noah Hanifin puis en 2016 avec Jake Bean et Julien Gauthier. Tous des choix de premiers tours judicieux. Cependant, l’éloquence des Hurricanes au repêchage ne s’arrête pas après la première ronde. Des joueurs comme Victor Rask, Jaccob Slavin, Brett Pesce, Lucas Wallmark, Nicolas Roy, Janne Kuokkanen Trevor Carrick, Alex Nedeljkovic et Callum Booth sont tous des choix relativement lointains. Et c’est sans compter les ajouts d’Aleksi Saarela et Roland McKeown en cours de route. Vraiment, les dépisteurs de la Caroline font du bon boulot. Il ne reste qu’à développer ces jeunes talentueux.

Blackhawks de Chicago

#1: Alex DeBrincat, AD, 5’7’’, 170 lbs, Otters d’Erie, 39e choix 2016

#2 : Ville Pokka, D, 6’0’’, 214 lbs, Ice Hogs de Rockford, 34e choix 2012

#3 : Graham Knott, AG, 6’4’’, 194 lbs, Spitfires de Windsor, 54e choix 2015

#4 : Mathias Fröm, AG, 6’1’’, 187 lbs, Rögle BK, 143e choix 2016

#5 : Chad Krys, D, 6’0’’, 185 lbs, Terriers de Boston University, 45e choix 2016

La banque de choix paraît faible, mais c’est bien le prix pour devenir une dynastie dans la LNH. Heureusement pour les Hawks, ils peuvent remercier les Canadiens de Montréal pour leur avoir donné deux choix de deuxième ronde de plus à la suite de l’échange d’Andrew Shaw. Néanmoins, quelques bons noms ressortent du lot. Il suffit de penser à Alex DeBrincat, lui qui accumule les buts et les points à un rythme fou chez les Otters d’Erie. Graham Knott, Mathias Fröm, Artur Kayumov, Alexandre Fortin et Nathan Noêl sont également des attaquants intéressants. À la défense, c’est encore plus mince avec Ville Pokka et Chad Krys comme seuls espoirs dignes de mention.

Avalanche du Colorado

#1 : Tyson Jost, C, 5’11’’, 194 lbs, Fighting Hawks N. Dakota University, 10e choix 2016

#2: A.J Greer, AG, 6’3’’, 205 lbs, Rampage de San Antonio, 39e choix 2015

#3: Chris Bigras, D, 6’1’’, 190 lbs, Rampage de San Antonio, 32e choix 2013

#4: Nicolas Meloche, D, 6’3’’, 205 lbs, Islanders de Charlottetown, 40e choix 2015

#5 : J.T Compher, C, 6’0’’, 183 lbs, Rampage de San Antonio, 35e choix 2013

Après avoir eu le premier choix au total en 2013, Colorado pourrait récidiver cet été au United Center. L’arrivée possible d’un Nolan Patrick ou d’un Nico Hischier pourrait être la pièce manquante à un groupe d’espoirs qui relativement intéressant. Mené par Tyson Jost, le futur à l’attaque de l’Avalanche pourrait donner des maux de tête à l’équipe adverse avec la présence de Matt Duchene, Gabriel Landeskog et de Nathan MacKinnon au sein du grand club. Par contre, c’est vraiment derrière que le Colorado devra plancher. Oui il y a Tyson Barrie ou encore Nikita Zadorov, mais bien ils doivent être bien entourés. Il faut plus que Nicolas Meloche, Chris Bigras ou Will Butcher pour que le Colorado redevienne la puissance d’antan.

Blue Jackets de Columbus

#1 : Pierre-Luc Dubois, AG, 6’3’’, 203 lbs, Armada de Blainville-Boisbriand, 3e choix 2016

#2 : Sonny Milano, AG, 6’1’’, 205 lbs, Monsters de Cleveland, 16e choix 2014

#3 : Gabriel Carlsson, D, 6’4’’, 192 lbs, Linköping HC, 29e choix 2015

#4 : Andrew Peeke, D, 6’2’’, 201 lbs, University of Notre Dame, 34e choix 2016

#5 : Vitalii Abramov, AD, 5’9’’, 172 lbs, Olympiques de Gatineau, 65e choix 2016

Les Blue Jackets, grâce à de bonnes transactions notamment, sont parvenus à s’immiscer parmi les puissances de la LNH cette année. Cependant, il serait insensé de ne pas souligner le travail de leurs dépisteurs, et ce, même s’ils ont raté leurs coups avec Ryan Murray, Kerby Rychel ou encore Marko Dano. Des joueurs comme Zachary Werenski, Alexander Wennberg, Olivier Bjorkstrand, Williams Karlsson et David Savard sont de bonnes sélections. À cela vient s’ajouter une riche relève composée d’excellents attaquants comme Pierre-Luc Dubois, Sonny Milano, Vitalii Abramov et Paull Bittner. En défensive, Gabriel Carlsson et Andrew Peeke sont tous voués à connaître du succès. Puisqu’ils ont plusieurs jeunes prometteurs un peu partout, Columbus continuera de progresser.

Stars de Dallas

#1 : Denis Guryanov, AD, 6’3’’, 201 lbs, Stars du Texas, 12e choix 2015

#2 : Julius Honka[1], D, 5’11’’, 185 lbs, Stars du Texas, 14e choix 2014

#3 : Riley Tufte, AG, 6’5’’, 205 lbs, University of Minnesota, 25e choix 2016

#4 : Roope Hintz, AG, 6’2, 183 lbs, HIFK, 49e, choix 2015

#5 : Remi Elie, AG, 6’1’’, 209 lbs, Stars du Texas, 40e choix 2013

Comme on peut le voir, les Stars aiment bien les gros joueurs. Ça ne les empêche pas toutefois d’être habiles sur la glace. L’organisation texane voit déjà d’un bon œil la venue de Denis Guryanov, l’un des meilleurs joueurs russes lors du dernier CMJ, avec Tyler Seguin et Jamie Benn, surtout depuis le départ de Valeri Nichushkin vers la KHL. Toutefois, la défensive commence à vieillir un peu. Si John Klingberg est annoncé comme le prochain général à la ligne bleue, il pourra compter sur les services d’Esa Lindell et de Julius Honka qui réussit à amasser sa part de points avec le club-école. La situation se complique dans les buts alors que Jake Campbell n’a pas répondu aux attentes placées en lui. Une relève dans les buts serait souhaitable pour Jim Nill.

[1] A joué 10 matchs lors de l’écriture, toutefois nous avons décidé de l’inclure dans la liste des Stars.

Red Wings de Détroit

#1 : Evgeny Svechnikov, AG, 6’3’’, 205 lbs, Griffins de Grand Rapids, 19e choix 2015

#2 : Joe Hicketts, D, 5’8’’, 174 lbs, Griffins de Grand Rapids, agent libre

#3 : Dennis Cholowski, D, 6’1’’, 185 lbs, St. Claud State University, 20e choix 2016

#4 : Vili Saarijärvi, D, 5’10’’, 163 lbs, Griffins de Grand Rapids, 73e choix 2015

#5 : Filip Hronek, D, 6’0’’, 170 lbs, Spirit de Saginaw, 53e choix 2016

La relève de Hockeytown prend du mieux d’année en année. Dylan Larkin ainsi que les Québécois Anthony Mantha et Xavier Ouellet les récents exemples. Outre Larkin et Mantha qui sont les deux joyaux offensifs de l’équipe, les Evgeny Svechnikov, Dylan Sadowy, Givanni Smith, Tyler Bertuzzi et Zach Nastasiuk sont les autres belles promesses à Détroit. Pas le groupe le plus sexy, mais il y a de quoi construire quelque chose de solide. C’est d’ailleurs le même son de cloche à la ligne bleue avec Dennis Cholowski, Joe Hicketts, Filip Hronek, Vili Saarijärvi, Robbie Husso et Ouellet. Détroit ne ratera pas les séries trop longtemps. Suffit que Petr Mrazek tienne le fort devant le filet.

Oilers d’Edmonton

#1 : Tyler Benson, AG, 6’0’’, 201 lbs, Giants de Vancouver, 32e choix 2016

#2 : Ethan Bear, D, 5’11’’, 198 lbs, Thunderbirds de Seattle, 124e choix 2015

#3 : Caleb Jones, D, 6’1’’, 194 lbs, Winterhawks de Portland, 117e choix 2014

#4 : Aapeli Räsänen, C, 6’0’’, 196 lbs, Musketeers de Sioux City, 153e choix 2016

#5 : Markus Niemelaïnen, D, 6’6’’, 205 lbs, Spirit de Saginaw, 63e choix 2016

Avec plusieurs choix de première ronde et un alignement jeune dans le grand club, les Oilers ont évidemment drainé ce qu’il avait dans la LAH. Néanmoins, il reste quelques espoirs de qualité qui pourront venir se greffer aux Connor McDavid, Leon Draisaitl, Ryan Nugent-Hopkins et Jesse Puljujarvi de ce monde. Tyler Benson, Aapeli Räsänen ou encore Drake Caggiula en sont des exemples, mais ils sont peu nombreux. Derrière, des joueurs comme Ethan Bear, Caleb Jones et Markus Niemelainen seront appelés à supporter des gars comme Oscar Klefbom, Darnell Nurse et Adam Larsson. Rien à signaler devant les buts outre Laurent Brossoit…

Panthers de la Floride

#1 : Jayce Hawryluk, C, 5’11’’, 185 lbs, Thunderbirds de Springfield, 32e choix 2014

#2 : Ian McCoshen, D, 6’3’’ 218 lbs, Thunderbirds de Springfield, 31e choix 2013

#3 : Henrik Borgström, C, 6’3’’, 176 lbs, University of Denver, 23e choix 2016

#4 : Adam Mascherin, AG, 5’10’’, 206 lbs, Rangers de Kitchener, 38e choix 2016

#5 : Samuel Montembeault, G, 6’3’’, 180 lbs, Armada de Blainville-Boisbriand, 77e choix 2015

Avec des joueurs comme Jonathan Huberdeau, Aleksander Barkov, Aaron Ekblad et Michael Matheson qui constituent l’avenir et le présent des Panthers, il est normal de voir une relève un peu plus dégarnie dans les rangs mineurs. Toutefois, lorsqu’on jette un coup d’œil sur l’ensemble de l’œuvre auquel on ajoute des attaquants intéressants comme Hawryluk, Borgström, Mascherin et Denis Malgin (qui a joué une demi-saison dans la LNH), des défenseurs comme McCoshen et Mackenzie Weegar ainsi que le cerbère Montembeault, il y a un avenir reluisant en Floride.

Kings de Los Angeles

#1 : Adrian Kempe, AG, 6’2’’, 187 lbs, Reign de l’Ontario, 29e choix 2014

#2 : Kale Clague, D, 6’0’’, 176 lbs, Wheat Kings de Brandon, 51e choix 2016

#3 : Austin Wagner, AG, 6’3’’, 185 lbs, Pats de Regina, 99e choix 2015

#4 : Spencer Watson, 5’10’’, 170 lbs, Steelheads de Mississauga, 209e choix 2014

#5 : Alexander Dergachiov, C, 6’5’’, 220 lbs, CSKA St-Pétersbourg, 74e choix 2015

Une équipe qui commence tranquillement à avoir le poids des années sur ses épaules, les Kings devront tôt ou tard commencer à penser au futur. En plus de Tyler Toffoli et de Tanner Pearson, Adrian Kempe devrait camper un rôle offensif dans un avenir rapproché. Certains choix plus tardifs comme Spencer Watson et Austin Wagner aideront les Californiens à se maintenir dans les bonnes équipes de la division Pacifique. Drew Doughty a encore quelques bonnes années devant lui comme général à la ligne bleue, bien que Kale Clague devrait faire sa place rapidement, lui qui joue un rôle important avec Brandon dans la WHL.

Wild du Minnesota

#1 : Joel Eriksson Ek, C, 6’2’’, 203 lbs, Färjestad BK, 20e choix 2015

#2 : Alex Tuch, C, 6’4’’, 220 lbs, Wild d’Iowa, 18e choix 2014

#3 : Luke Kunin, C, 6’0’’, 196 lbs, Université du Wisconsin, 15e choix 2016

#4: Kiril Kaprisov, AG, 5’10’’, 192 lbs, Salavat Yulaev Ufa, 135e choix 2015

#5: Gustav Olofsson, 6’3’’, 196 lbs, Wild d’Iowa, 46e choix 2013

Possédant l’une des meilleures banques de choix de cette liste, le Wild du Minnesota aura un excellent avenir sur la glace. Avec un mélange de talent et de physique, cette relève pourrait arriver dans la grande ligue plus vite qu’on le croit. Eriksson Ek (Suède) et Kaprisov (Russie) ont été les bougies d’allumage de leur nation respective lors du dernier Championnat mondial junior. Quant à Tuch, un poste régulier avec le Wild pourrait être envisageable dès l’an prochain, lui qui accumule des bonnes statistiques avec le club-école en Iowa. Pour ce qui est de Luke Kunin, ce ne devrait pas être trop long avant de le voir cogner aux portes de la LNH. De plus, la sélection tardive de Kaprisov pourrait devenir un vol au cours des prochaines années. Chez les défenseurs, des gars comme Mathew Dumba, Jonas Brodin et Gustav Olofsson ont de belles années à venir. Un point négatif : aucun gardien d’avenir.

Canadiens de Montréal

#1 : Mikhaïl Sergachev, D, 6’3’’, 216 lbs, Spitfires de Windsor, 9e choix 2016

#2 : Nikita Scherbak, AD, 6’1’’, 174 lbs, Ice Caps de St. John, 26e choix 2014

#3 : Noah Juulsen, D, 6’2’’, 185 lbs, Silvertips d’Everett, 26e choix 2015

#4: Charles Hudon, AG, 5’10’’, 194 lbs, Ice Caps de St. John, 122e choix 2012

#5: Charlie Lindgren, G, 6’2’’, 190 lbs, Ice Caps de St. John, Invité

Même si le Bleu-Blanc-Rouge a dû se débrouiller avec des choix tardif plus souvent qu’autrement lors des derniers encans, la banque d’espoirs n’est pas honteuse pour autant. Malgré son jeune âge, le joyau de cette relève demeure Mikhaïl Sergachev, lui qui sera appelé, avec Noah Juulsen, à remplacer Andreï Markov lorsque son chant du cygne se fera entendre. Quant à Scherbak,  Hudon et Michael McCarron, il sera intéressant de voir comment l’état-major organisera leur temps de glace et si la confiance demeura assez intacte pour espérer avoir un poste chez les six premiers attaquants du grand club. Par contre, les prometteurs cerbères que sont Charlie Lindgren et Michael McNiven devront ronger leur frein puisque Carey Price en a encore pour quelques années à dominer.

Predators de Nashville

#1 : Dante Fabbro, D, 6’1’’, 192 lbs, Boston University, 17e choix 2016

#2 : Vladislav Kamenev, C, 6’2’’, 185 lbs, Admirals de Milwaukee, 42e choix 2014

#3 : Samuel Girard, 5’10’’, 161 lbs, Cataractes de Shawinigan, 47e choix 2016

#4 : Yakov Trenin, 6’2’’, 205 lbs, Olympiques de Gatineau, 55e choix 2015

#5 : Alexandre Carrier, D, 5’11’’, 174 lbs, Admirals de Milwaukee, 115e choix 2015

L’adage sportif qui stipule que la défensive remporte des championnats est bien ancré dans la philosophie des Predators depuis leur entrée dans la LNH. Et quand on regarde leur banque de défenseurs, on doit lever son chapeau. En plus de Roman Josi, Ryan Ellis et P.K Subban, on devra ajouter les noms de Dante Fabbro, de Samuel Girard, d’Alexandre Carrier et de Frédéric Allard, tous d’excellentes sélections chez les défenseurs. À l’avant, Filip Forsberg est le pilier sur lequel les Preds construiront leur avenir, mais il ne sera pas seul. En plus de la présence de Ryan Johansen, de Viktor Arvidsson et de Kevin Fiala, l’attaque des Predators pourraient donner certains maux de tête avec l’arrivée prochaine des Russes Vladislav Kamenev et Yakov Trenin.

Devils du New Jersey

#1 : Michael McLeod, 6’2’’, 188 lbs, Steelheads de Mississauga, 12e choix 2016

#2 : Blake Speers, AD, 5’11’’, 185 lbs, Greyhounds de Sault Ste. Marie, 67e choix 2015

#3 : Mackenzie Blackwood, G, 6’4’’, 225 lbs, Devils d’Albany, 44e choix 2015

#4 : John Quenneville, C, 6’1’’, 205 lbs, Devils d’Albany, 30e choix 2014

#5 : Nathan Bastian, AD, 6’4’’, 216 lbs, Steelheads de Mississauga, 41e choix 2016

Tranquillement, mais surement, les Devils remonteront la pente en continuant de garnir une banque d’espoir qui demeure très fragile. C’est d’autant plus vrai en défensive alors que Damon Severson et Josh Jacobs sont les seuls espoirs dignes de mention pour un corps défensif lamentable actuellement. Par chance, New Jersey peut compter sur trois espoirs intéressants devant les buts pour au moins compenser un petit peu avec Blackwood, Ken Appleby et Evan Cormier. Chez les attaquants, en plus de Pavel Zacha, Miles Wood et Taylor Hall qui constituent le noyau dur, quelques beaux espoirs se joindront éventuellement. On peut penser à McLeod, Speers, Quenneville et Bastian. La reconstruction est loin d’être terminée à Newark.

Islanders de New York

#1 : Mathew Barzal, C, 6’0’’, 182 lbs, Thunderbirds de Seattle, 16e choix 2015

#2 : Michael Dal Colle, AG, 6’3’’, 198 lbs, Sound Tigers de Bridgeport, 5e choix 2014

#3 : Kieffer Bellows, AG, 6’1’’, 201 lbs, Boston University, 19e choix 2016

#4 : Joshua Ho-Sang, AD, 6’0’’, 172 lbs, Sound Tigers de Bridgeport, 28e choix 2014

#5 : Linus Söderstrom, G, 6’4’’, 187 lbs, HV71, 95e choix 2014

À l’été 2018, John Tavares pourra toucher son autonomie complète. S’il venait à quitter, cela mettrait à rude épreuve la relève des Insulaires. De ce fait, des jeunes hommes comme Anthony Beauvillier, Ryan Strome, Mathew Barzal, Michael Dal Colle, Kieffer Bellow et Joshua Ho-Sang, aussi bons soient-ils, se retrouveraient avec une énorme commande sur les épaules. Cette diversité offensive est donc bienvenue à Brooklyn. Chez les arrières, Ryan Pulock tarde à s’implanter à temps plein. Il devra le faire plus tôt que tard car les autres espoirs à cette position, Mitchell Vande Sompell, Devon Toews, Doyle Somerby et Parker Wotherspoon ne sont pas de rapides solutions. Söderstrom deviendra un excellent cerbère pour prendre la relève de Greiss.

Rangers de New York

#1 : Ryan Graves, D, 6’4’’, 227 lbs, Wolf Pack de Hartford, 110e choix 2013

#2 : Brandon Halverson, G, 6’4’’, 201 lbs, Wolf Pack de Hartford, 59e choix 2014

#3 : Sean Day, D, 6’3’’, 231 lbs, Spitfires de Windsor, 81e choix 2016

#4 : Robin Kovacs, AG, 6’0’’, 176 lbs, Wolf Pack de Hartford, 62e choix 2015

#5 : Gabriel Fontaine, C, 6’1’’, 179 lbs, Huskies de Rouyn-Noranda, 171e choix 2016

Les espoirs de qualité chez les Rangers, c’est un peu comme l’eau dans le désert du Sahara : c’est rare! Et lorsqu’il y en a, ces fameux espoirs sont échangés pour du renfort immédiat. Ainsi, lorsque Ryan Graves, aussi bon soit-il, semble le meilleur espoir de la banque d’espoir, il y a tout un problème. Aucun espoir ne semble destiné à jouer un rôle d’impact dans l’échiquier des New Yorkais. Une chance que cette équipe est immensément riche, car sinon les prochaines années des Rangers seraient plus que sombres. Tous les joueurs ci-haut sont de véritables projets à long terme.

Sénateurs d’Ottawa

#1 : Thomas Chabot, D, 6’2’’, 180 lbs, Sea Dogs de Saint John, 18e choix 2015

#2 : Colin White, C, 6’0’’, 194 lbs, Boston College, 21e choix 2015

#3 : Logan Brown, C, 6’6’’, 220 lbs, Spitfires de Windsor, 11e choix 2016

#4 : Filip Chlapik, C, 6’1’’, 196 lbs, Islanders de Charlottetown, 48e choix 2015

#5 : Jonathan Dahlén, AG, 5’11’’, 175 lbs, Timra, 42e choix 2016

Lorsque deux des meilleurs patineurs du dernier Championnat mondial junior appartiennent à une même équipe, c’est très encourageant pour celle-ci. C’est le bonheur qu’a connu l’organisation des Sénateurs d’Ottawa grâce aux solides performances de Thomas Chabot et Colin White, deux choix de premier tour en 2015. À cela s’ajoute Filip Chlapik et Jonathan Dahlén qui ont également bien fait à cette compétition. À cela s’ajoute le format géant Logan Brown et les espoirs de second ordre intéressants comme Filip Ahl, Nick Paul, Gabriel Gagné et Francis Perron. Les Sénateurs auront beaucoup de punch offensif.

Flyers de Philadelphie

#1 : Carter Hart, G, 6’1’’, 177 lbs, Silvertips d’Everett, 48e choix 2016

#2 : Travis Sanheim, D, 6’4’’, 201 lbs, Phantoms de Lehigh Valley, 17e choix 2014

#3 : German Rubtsov, C, 6’0’’, 190 lbs, Saguenéens de Chicoutimi, 22e choix 2016

#4 : Robert Hägg, D, 6’2’’, 205 lbs, Phantoms de Lehigh Valley, 41e choix 2013

#5 : Samuel Morin, D, 6’6’’, 227 lbs, Phantoms de Lehigh Valley, 13e choix 2013

Malgré le fait que les excellents Ivan Provorov et Travis Konecny sont passés dans la LNH, la banque d’espoirs des Flyers demeure très appétissante avec comme tête d’affiche Carter Hart. Depuis deux décennies, le club d’Ed Snyder cherche un vrai cerbère numéro 1. Il pourrait bien l’avoir enfin trouvé en la personne de Hart. Par la suite, pour lui donner la protection adéquate, le directeur général Ron Hextall assemble un solide groupe d’arrières avec Provorov, Shayne Gostisbehere, Travis Sanheim, Robert Hägg, Samuel Morin et Philippe Myers. Finalement, l’offensive n’est pas en reste avec la présence de Konecny, German Rubtsov, Pascal Laberge et Nicolas Aubé-Kubel.

Penguins de Pittsburgh

#1 Tristan Jarry, G, 6’2’’, 194 lbs, Penguins de Wilkes-Barre/Scranton, 44e choix 2013

#2 : Kasper Björkqvist, AD, 6’1’’, 198 lbs, Providence College, 61e choix 2015

#3 : Filip Gustavsson, G, 6’2’’, 185 lbs, Lulea, 55e choix 2016

#4 : Anthony Angello, C, 6’5’’, 205 lbs, Cornell University, 145e choix 2014

#5 : Connor Hall, D, 6’4’’, 192 lbs, Rangers de Kitchener, 77e choix 2016

À force de piger dans sa relève et d’échanger les premiers choix, Jim Rutherford a créé quelques brèches dans son avenir. C’est surtout le cas de la défensive alors qu’il n’y a pas vraiment de grands espoirs de qualité, exception faite d’Olli Maatta et Derrick Pouliot qui sont déjà dans la LNH. À l’attaque, Daniel Sprong, qui a déjà disputé 18 parties dans la LNH, est évidemment le cœur des espoirs des Penguins. Sundqvist, Angello et Björkqvist sont les autres candidats pertinents. Le seul endroit où Pittsurgh est très confortable, c’est devant les buts. Matt Murray fait déjà des miracles dans la LNH tandis que Tristan Jarry et Filip Gustavsson prennent du galon dans leurs circuits respectifs.

Blues de St-Louis

#1: Ivan Barbashev, C, 6’0’’, 181 lbs, Wolves de Chicago, 33e choix 2014

#2: Tage Thompson, C, 6’5’’, 201 lbs, Université du Connecticut, 26e choix 2016

#3: Jordan Kyrou, AD, 6’0’’, 176 lbs, Sting de Sarnia, 35e choix 2016

#4: Vince Dunn, D, 6’0’’, 187 lbs, Chicago Wolves, 56e choix 2015

#5: Samuel Blais, AG, 5’10’’, 163 lbs, Wolves de Chicago, 176e choix

Équipe compétitive depuis quelques années dans la LNH, les Blues de St. Louis auront encore des munitions pour quelques années. Avec les Tarasenko, Steen, Stastny, l’attaque des Blues, la relève est entre de bonnes mains, mais ils ne sont pas seuls. Ivan Barbashev est à un pied près d’obtenir un poste régulier avec le grand club tandis que des patineurs comme Tage Thompson, Jordan Kyrou ou encore Samuel Blais se développent de belle façon. Par la suite, l’avenir de la défensive est somme toute positif. Avec l’ascension de Colton Parayko et de Jordan Schmaltz, Alex Pietrangelo n’aura pas la totalité des responsabilités défensive sur ses épaules, surtout si des Vince Dunn, Jake Walman et Petteri Lindboln continuent leur ascension. Ches les gardiens, Ville Husso et Evan Fitzpatrick représentent le futur des Blues.

Sharks de San Jose

#1: Maxim Letunov, 6’3’’, 168 lbs, University of Connecticut, 52e choix 2014 (Blues)

#2: Noah Gregor, C, 6’0’’, 183 lbs, Warriors de Moose Jaw, 111e choix 2016

#3 : Dylan Gambrell, C, 6’0’’, 179 lbs, Université de Denver, 60e choix

#4: Rourke Chartier, C, 5’11’’, 190 lbs, Barracuda de San Jose, 149e choix2016

#5 : Jérémy Roy, D, 6’0’’, 187 lbs, Armada de Blainville-Boisbriand, 31e choix 2015

Les finalistes de la dernière saison ont de la chance d’avoir une équipe compétitive et relativement jeune dans la LNH puisque leur banque d’espoirs (du moins ceux éligibles dans cette liste) est plutôt faible. Blessé plus souvent qu’à son tour, Jérémy Roy aura de la difficulté à accumuler les longues saisons imposées par le circuit Bettman. Imaginez si Nikolaï Goldobin n’avait pas été échangé, les Sharks auraient pu avoir le Russe en plus de Chris Tierney, Timo Meier, Thomas Hertl, Joonas Donskoï et Merkel Karlsson. Ainsi, des attaquants comme Kevin Labanc, Rourke Charier, Noah Gregor, Dylan Gambrell et Noah Rod devront très bien se développer si San Jose souhaite demeurer parmi les puissances du circuit Bettman. Ce n’est pas gagné d’avance, disons le ainsi.

Lightning de Tampa Bay

#1 : Mitchell Stephens, AD, 5’11’’, 188 lbs, Spirit de Saginaw, 33e choix 2015

#2 : Brett Howden, C, 6’2’’, 193 lbs, Warriors de Moose Jaw, 27e choix 2016

#3 : Taylor Raddysh, AD, 6’2’’, 203 lbs, Otters de Erie, 58e choix 2016

#4 : Adam Erne, AG, 6’1’’, 209 lbs, Crunch de Syracuse, 33e choix 2013

#5 : Anthony Cirelli, C, 6’0’’, 181 lbs, Otters de Erie, 72e choix 2015

Qu’est-ce que cette équipe repêche bien! La richesse de cette équipe à l’attaque est simplement hallucinante avec Mitchell Stephens, Brett Howden, Taylor Raddysh, Adam Erne, Anthony Cirelli, Mathieu Joseph, Dennis Yan, Boris Katchouk et Bokondji Imama. Pas moins de quatre de ceux-ci ont défendu les couleurs du Canada au dernier Championnat mondial junior en plus de Connor Ingram qui était l’un des deux portiers. Et il ne faudrait pas oublier que Jonathan Drouin (21 ans), Brayden Point (20 ans), Andrei Vasilevskiy (22 ans), Nikita Kucherov (23 ans) sont encore très jeunes. Les défenseurs sont cependant moins impressionnants avec Dominik Masin, Libor Hajek, Matthew Spencer et Jonathan McLeod comme tête d’affiche. Le Lightning retournera au sommet, ça ne sera pas trop long.

Maple Leafs de Toronto

#1 : Kasperi Kapanen, AD, 6’0’’, 181 lbs, Marlies de Toronto, 22e choix 2014

#2 : Travis Dermott, D, 5’11’’, 196 lbs, Marlies de Toronto, 34e choix 2015

#3 : Yegor Korshkov, AD, 6’4’’, 180 lbs, Lokomotiv Yaroslavl, 31e choix 2016

#4 : Carl Grundström, AG, 6’0’’, 194 lbs, Frölunda HC, 57e choix 2016

#5 : Jeremy Bracco, AD, 5’10’’, 175 lbs, Spitfires de Windsor, 61e choix 2015

Brendan Shanahan a entrepris un plan de reconstruction majeur et il faut lui donner, son travail est fantastique. Depuis 2012, les Maple Leafs collectionnent les bonnes sélections de premier tour avec Morgan Rielly, Frédérik Gauthier, William Nylander, Mitch Marner et Auston Matthews. Si Gauthier tarde à s’implanter, les autres sont déjà en voie de devenir de véritables vedettes de la LNH. À ce groupe s’ajoutent des joueurs comme de soutien comme Connor Brown, Nikita Soshnikov, Josh Leivo et Zach Hyman. Et comme si ce n’était pas assez, plusieurs autres jeunes poussent dangeureusement : Kasperi Kapanen, Yegor Korshkov, Carl Grundström Jeremy Bracco, Brendan Leipsic, Dmytro Timashov, Adam Brooks et Martis Dzierkals. Ça déborde tout simplement à l’attaque, ce qui donnera les munitions nécessaires pour aller chercher du renfort à la défensive. En effet, il y a bien un quatuor intéressant composé de Rielly, Nikita Zaitsev, Connor Carrick et Travis Dermott, mais il manque encore un second pilier défensif.

Canucks de Vancouver

#1 : Thatcher Demko, G, 6’4’’, 192 lbs, Comets d’Utica, 36e choix 2014

#2 : Brock Boeser, AG, 6’1’’, 192 lbs, Université du Dakota du Nord, 23e choix 2015

#3: Olli Juolevi, D, 6’3’’, 183 lbs, Knights de London, 53 choix 2016

#4: Nikolai Goldobin AG, 6’0’’, 181 lbs, Comets d’Utica, 27e choix 2016 (Sharks)

#5: Guillaume Brisebois, D, 6’3’’, 190 lbs, Islanders de Charlottetown, 66e choix 2015

Ce n’est un secret pour personne, les Canucks traversent un creux de vague depuis leur participation à la finale de la Coupe Stanley en 2011. Pourtant, sur papier, l’équipe n’est pas mauvaise pour autant et leur groupe de jeune est relativement prometteur. Bo Horvat aura la lourde mission de remplacer les jumeaux Sedin lorsque la retraite arrivera. L’ajout de Nikolaï Goldobin fera un grand bien au représentant de la Colombie-Britannique. Si on combine les arrivées prochaines des Brock Boeser, Olli Juolevi, Guillaume Brisebois, Jordan Subban et Thatcher Demko, les Canucks auront colmaté des trous à chaque position. Seul obstacle à leur ascension est leur directeur-général Jim Benning qui est reconnu pour ses mauvaises transactions à court terme. Suffit de penser à Jared McCann et Gustav Forsling…

Capitals de Washington

#1 : Ilya Samsonov, G, 6’3’’ 200 lbs, Metallurg Magnitogorsk, 22e choix 2015

#2 : Madison Bowey, D, 6’1’’ 194 lbs, Bears de Hershey, 53e choix 2013

#3 : Lucas Johansen, D, 6’2’’, 176 lbs, Rockets de Kelowna, 28e chox 2016

#4 : Jonas Siegenthaler, D, 6’3’’, 220 lbs, Lions de Zurich, 57e choix 2015

#5 : Vitek Vanecek, G, 6’1’’, 181 lbs, Bears de Hershey, 39e choix 2014

Depuis qu’ils ont effectué l’échange catastrophe impliquant Filip Forsberg, les Capitals sont beaucoup plus posés et conservateurs avec leurs espoirs. Sans se presser, l’organisation donne une chance à ses prometteurs patineurs de progresser, les derniers en liste étant Andre Burakovsky et Jakub Vrana. N’éprouvant pas le besoin de sélectionner des espoirs en offensive, avec raison, Washington se consacre plutôt à modeler une jolie défensive d’avenir avec des gars comme Madison Bowey, Lucas Johansen, Jonas Siegenthaler et Chase Priskie. Même son de cloche avec les hommes masqués puisque le très talentueux Ilya Samsonov et l’intéressant Vitek Vanecek n’ont aucune presse de venir sauver le grand club. Braden Holtby est en pôle pour encore longtemps.

Jets de Winnipeg

#1 : Jansen Harkins, C, 6’2’’, 194 lbs, Cougars de Prince George, 47e choix 2015

#2 : Eric Comrie, G, 6’1’’, 174 lbs, Moose du Manitoba, 59e choix 2013

#3 : Jack Roslovic, C, 6’1’’, 192 lbs, Moose du Manitoba, 25e choix 2015

#4 : Logan Stanley, D, 6’7’’, 227 lbs, Spitfires de Windsor, 18e choix 2016

#5 : Scott Kosmachuk, AD, 5’11’’, 185 lbs, Moose du Manitoba, 70e choix 2012

Les Jets ne sont pas l’équipe de l’avenir pour rien. Des années de misère ont permis aux Manitobains de repêcher tôt à chaque encan de la LNH. Résultat : plusieurs excellents jeunes joueurs ont rejoint l’organisation. Parmi eux, Patrik Laine, Nikolaj Ehlers et Kyle Connor seront des joueurs dominants lorsqu’ils seront à maturité. En défense, Josh Morrisey est destiné à prendre les rênes de la brigade défensive d’ici quelques saisons. La brigade défensive sera très musclée avec les probables ajouts de Logan Stanley, Jacob Cederholm et Jack Glover. Dans les buts, Connor Hellebuyck et Eric Comrie risque de devenir bientôt le duo de confiance à Winnipeg. En somme, dire que l’avenir est brillant à Winnipeg est un euphémisme quand on regarde leur futur alignement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *