Portrait d’espoir : Miro Heiskanen

 Crédit photo : thehockeynews.com

Partenaire d’Olli Juolevi pendant une bonne partie du dernier Championnat mondial junior, Miro Heiskanen est certainement un défenseur issu du même moule que son compatriote finlandais. Fluidité, possession de rondelle et calme sont des qualités incrustées profondément dans son ADN.

Originaire d’Espoo, Heiskanen fait partie de la nouvelle vague de très prometteurs défenseurs finlandais en compagnie de joueurs comme Olli Juolevi, Urho Vaakanainen, Juuso Välimäki, Robin Salo, Henri Jorkiharju ou encore Vili Saarijärvi.

Membre de l’organisation du HIFK depuis ses 14 ans, Heiskanen a évidemment pu profiter de l’excellence de la structure du hockey finlandais qui favorise les habilités individuelles en premier lieu. Au fil des années, Heiskanen a gravi tous les échelons avant de faire son entrée dans la Liiga, le circuit élite du pays scandnave, cette année. Jusqu’à présent, il y offre des performances plus que décentes pour un arrière de 17 ans avec 10 points en 37 rencontres.

En parallèle à sa carrière avec le HIFK, Heiskanen connait une carrière internationale déjà bien intéressante. En 2015-2016, il a fait sa première apparition sous les couleurs de la Finlande lors du Championnat mondial des moins de 17 ans, compétition où il a très bien performé avec quatre passes en cinq rencontres. Lors de cette même année, le natif d’Espoo a également participé à la conquête de la médaille d’or de son pays au Championnat mondial des moins de 18 ans. Face à des joueurs un peu plus vieux, il aura campé un rôle un peu plus effacé, mais pas pour autant inefficace, récoltant une passe en sept parties.

Cette saison, en plus de jouer contre les hommes de la Liiga, Heiskanen a été en mesure de se tailler une place avec l’équipe des moins de 20 ans au Championnat mondial junior. Évidemment, à l’instar de l’ensemble de ses coéquipiers, ce tournoi n’a pas été de tout repos pour lui. Néanmoins, cette expérience lui sera plus que bénéfique pour la suite des choses et il aura deux autres occasions pour se reprendre lors de ce tournoi.

Analyse du talent

Heiskanen accumule une précieuse expérience contre des hommes beaucoup plus âgés que lui. De cette manière, la transition vers les rangs nord-américains se fera plus en douceur puisqu’il sera déjà habitué de jouer contre des hockeyeurs matures. Au-delà de cette immersion chez les professionnels, Heiskanen affiche de très belles cordes à son arc qui lui permettent de se présenter comme l’un des bons espoirs en défensive de la cuvée 2017.

Patineur exemplaire qui se déplace sans effort et avec rapidité, il garde toujours ses pieds en mouvement, ce qui lui permet d’être prêt peu importe ce qu’il se passe sur la patinoire. De plus, grâce à sa bonne vision du jeu, Heiskanen va relancer l’attaque avec aisance tandis que sa compréhension hockey lui permettra de prendre les bonnes décisions lors des différentes situations d’un match, principalement lorsqu’il est en possession du disque. Conséquemment, ces aptitudes lui permettent de jouer le rôle de quart-arrière en situation d’attaque massive en distribuant les rondelles du haut de la ligne bleue. Défensivement, il utilise bien son bâton pour couper les lignes de passes et il se positionne bien pour contrôler ses adversaires. Un peu plus de constance offensive pourrait être appréciable dans son cas cependant.

Outre le fait qu’il doit continuer de se développer sur le plan physique pour affronter les hommes de la LNH, le natif d’Espoo n’a pas de réelle faiblesse. Sans être excellent dans un aspect particulier, il peut tout bien faire. C’est un véritable passe-partout.

Forces 

  • Pieds toujours en mouvement
  • Coup de patins fluide
  • Vision du jeu
  • Intelligence
  • Possession de rondelle
  • Relance/qualité de passeur avéré
  • Positionnement
  • Coupe les lignes de passes

Faiblesses

  • Continuer de prendre de la masse musculaire

Comparatif LNH : Olli Juolevi, espoir des Canucks de Vancouver

À l’heure actuelle, Heiskanen pourrait entendre son nom entre le 10e et le 15e rang de la première ronde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *